Troubles de l’attention : démystifier le traitement pharmacologique

25

Par Francisse Lussier

Extrait du livre 100 idées pour mieux gérer les troubles de l’attention

Puisque le TDA/H relève de facteurs neurochimiques, les manifestations des symptômes ne résultent donc pas de prétendus caprices ou de la personnalité de l’enfant, pas plus que d’une mauvaise éducation. Depuis maintenant un grand nombre d’années, on parvient à diminuer jusqu’à 80 % des symptômes avec une médication appropriée. Le phénomène est plus répandu en Amérique qu’en Europe, mais de plus en plus de médecins traitent ainsi les enfants en France. Il existe aujourd’hui plusieurs formes médicamenteuses pour traiter le TDA/H. Il n’est pas de notre responsabilité ici de considérer chacune d’elles. On doit pour cela consulter son médecin.

Lire la suite

Mon enfant souffre-t-il de troubles obsessionnels compulsifs (TOC ) ?

21

Par Dr. Anne Gramond

Extrait du livre 100 idées pour aider un enfant qui ne va pas bien

Il est assez courant que les enfants développent des rituels ou expriment des pensées « magiques » ; par exemple : « Si je ne marche pas sur le trait entre deux carreaux sur le trottoir, il ne m’arrivera pas de malheur… » C’est pourquoi il ne faut pas s’inquiéter devant un enfant qui aime faire les choses « parfaitement » ou qui insiste pour répéter toujours le même rituel avant de se coucher. Tous les enfants ont ainsi leurs petites manies, au moment de manger, de se coucher. Ces petits rituels font partie de leur développement et de la construction de leur personnalité. Ils sont tout à fait normaux. Lire la suite

Dyspraxie : une boîte à outils pour les jeux de ballon

20

Par Amanda Kirby & Lynne Peters

Extrait du livre 100 idées pour aider les élèves dyspraxiques.

Pouvoir disposer de tout un assortiment de balles et de ballons de tailles, matières et poids différents est indispensable pour pouvoir animer la variété souhaitable de jeux de ballons.

Le poids du ballon est un élément très important : de lui dépend la difficulté plus ou moins grande que l’enfant aura pour l’attraper. Un ballon léger se déplace moins vite dans l’air, ce qui donnera à l’enfant plus de chance pour l’attraper. Vous pouvez gonfler des ballons en papier ou utiliser des ballons de baudruche. Une petite clochette placée à l’intérieur du ballon avant de le gonfler pourra rajouter un son à sa trajectoire (comme par exemple ce ballon disponible dans la boutique Hoptoys. Lire la suite

Enfants Dys : vers qui se tourner pour les bilans ?

doctor-medical-medicine-health-42273

Par Alain Pouhet

Extrait du livre Questions sur les Dys-. Des réponses

Avant la question QUI, il est impératif de se poser la question QUAND ! Il n’est pas question de proposer à tous des bilans longs, onéreux, fatigants. Il est logique et utile de proposer un bilan à un élève en difficultés graves et durables dans un ou plusieurs apprentissages après avoir mis en place des aides « habituelles », mais qui se sont avérées sans effets : l’élève progresse, mais insuffisamment voire stagne ou régresse. Quand l’écart se creuse avec le niveau moyen alors que l’enfant bénéficie d’aides, le bilan est nécessaire. Il est conseillé également de ne pas retarder le moment du bilan chez un élève motivé s’il y a des antécédents familiaux de dys-. Lire la suite

La formation de l’identité chez l’enfant

pexels-photo-129426

Par Nathalie Oubrayrie-Roussel et Emeline Bardou

Extrait du livre 100 idées pour comprendre et préserver l’estime de soi

De l’enfance à l’adolescence, l’émergence et l’évolution de l’individualité de l’enfant se fait à travers le rapport entre le Soi et autrui (par la différenciation), par l’acquisition de nouvelles connaissances et l’ouverture à autrui. Certains auteurs ont proposé un modèle de développement du concept de soi dès la petite enfance et se poursuivant tout au long de la vie. Lire la suite

Dyscalculie : qu’est-ce que la logique ?

pexels-photo-(1)

Par Josiane Helayel & Isabelle Causse-Mergui.

Extrait du livre 100 idées pour aider les élèves « dyscalculiques »

Zoé et Max rangent les aliments : ils mettent les bocaux sur une étagère, puis les paquets de sucre brun et de sucre blanc sur une autre. Quand Zoé s’apprête à ranger le paquet de farine avec les bocaux, son frère lui demande de les mettre avec les paquets. Il trouve ça plus logique. Max poursuit un classement cohérent avec celui qu’il a débuté. Dans le langage courant le mot « logique » désigne l’existence d’une loi dont « on aurait pu déduire que… ».

Lire la suite

Dysphasie et scolarisation

red-school-blur-factory

par Monique TOUZIN & Marie-Noëlle LEROUX

Extrait du livre 100 idées pour venir en aide aux enfants dysphasiques.

Malgré les inquiétudes des parents quant aux possibilités de scolariser leur enfant dysphasique, il est indispensable que celui-ci puisse se retrouver parmi des enfants de son âge et partageant les mêmes intérêts que lui. La scolarisation en maternelle est donc une expérience qui lui sera extrêmement profitable, et ce dès la petite section. Il faut toutefois prévenir l’enseignant de ses difficultés langagières pour qu’il ne le mette pas en difficulté devant ses camarades, qui de toute façon s’apercevront rapidement qu’il ne parle pas comme eux. Lire la suite