Quels sont les différents types de mémoire ?

15

par Béatrice Risso.

Extrait du livre 100 idées pour développer la mémoire des enfants.

La mémoire est la fonction qui nous permet de conserver et de rappeler consciemment des choses apprises ou vécues. Mais il n’existe pas une mémoire mais des mémoires. En effet, on distingue trois catégories de mémoires en fonction de la durée de leur stockage des informations : la mémoire sensorielle, la mémoire de travail et la mémoire à long terme.Pages de 9782353451005_1

 

Lire la suite

Fabriquer ses propres outils pour travailler avec les élèves en difficulté

31

Par Isabelle Deman

Extrait du livre 100 idées + pour aider les élèves en difficulté à l’école primaire

Il existe un choix important et très intéressant de matériels pédagogiques pour les élèves en difficulté. Mon objectif n’est pas ici de vous conseiller plutôt tel ou tel matériel. Il vaut mieux sélectionner celui qui vous semble le plus adapté et avec lequel vous aimerez travailler.

Lire la suite

Lier l’écriture et la lecture pour un meilleur apprentissage

25

Par Corinne Gallet

Extrait du livre 100 idées pour que TOUS les enfants sachent lire

Il fut une époque où l’on apprenait d’abord à lire, puis à écrire. Or lire et écrire ne sont pas des compétences indépendantes car toutes deux participent à la mémorisation des mots dans le lexique orthographique. Lors des activités d’écriture, l’élève devient actif puisqu’il est en situation de production. Les activités d’écriture vont obliger les élèves à s’interroger sur le fonctionnement de l’écrit.

Lire la suite

Dysorthographie : du temps pour apprendre

23

Par Monique Touzin

Extrait du livre  100 idées pour venir en aide aux élèves « dysorthographiques »

Du fait de sa complexité, il n’est pas pensable que les enfants puissent acquérir rapidement la maîtrise de notre orthographe. Il faut donc compter sur un apprentissage long et souvent difficile, voire même douloureux pour certains !

De quoi envier les enfants espagnols, italiens et finnois qui, ayant une langue transparente ne seront pas soumis aux mêmes tourments.

Lire la suite

Mon enfant souffre-t-il de troubles obsessionnels compulsifs (TOC ) ?

21

Par Dr. Anne Gramond

Extrait du livre 100 idées pour aider un enfant qui ne va pas bien

Il est assez courant que les enfants développent des rituels ou expriment des pensées « magiques » ; par exemple : « Si je ne marche pas sur le trait entre deux carreaux sur le trottoir, il ne m’arrivera pas de malheur… » C’est pourquoi il ne faut pas s’inquiéter devant un enfant qui aime faire les choses « parfaitement » ou qui insiste pour répéter toujours le même rituel avant de se coucher. Tous les enfants ont ainsi leurs petites manies, au moment de manger, de se coucher. Ces petits rituels font partie de leur développement et de la construction de leur personnalité. Ils sont tout à fait normaux. Lire la suite

Conscience phonologique et orthographe

wood-cube-abc-cube-letters-48898

par Monique Touzin

Extrait du livre 100 idées pour venir en aide aux élèves « dysorthographiques »

Les capacités orthographiques précoces sont liées à la phonologie : il faut en effet savoir que les mots sont constitués de sons pour pouvoir les transcrire. On appelle conscience phonologique la capacité à percevoir, à découper et à manipuler les unités sonores du langage tels les phonèmes (les sons), les syllabes et les rimes. La prise de conscience des unités phonologiques comme les syllabes et les phonèmes, ainsi que leur traitement explicite et l’apprentissage des correspondances entre lettres et sons sont fondamentaux pour l’acquisition de la lecture et de l’écriture. Lire la suite

Mon enfant souffre-t-il d’un trouble anxieux ?

pexels-photo-262103

par le Dr Anne Gramond

Extrait de l’ouvrage 100 idées pour aider un enfant qui ne va pas bien

L’anxiété est une réaction physiologique de l’organisme pour s’adapter à différentes situations rencontrées dans la vie. C’est une émotion normale, jouant un rôle adaptatif qui a permis la survie de notre espèce à travers les millénaires. En effet, face à des stimuli inhabituels ou menaçants de l’environnement, l’anxiété permet d’augmenter la fréquence cardiaque, l’irrigation vasculaire des muscles, afin de pouvoir mettre l’organisme en condition pour affronter la menace soit par le combat soit par la fuite. Lire la suite

La dyspraxie et les devoirs à la maison

pexels-photo-239548

Par Amanda Kirby et Lynne Peters

Extrait du livre 100 idées pour aider les élèves dyspraxiques

À la sortie de l’école, les enfants dyspraxiques sont plus fatigués que leurs camarades car, toute la journée, ils ont été obligés de produire un effort plus important pour accomplir le même volume de travail : ce qui est automatique pour les autres demande à l’enfant dyspraxique d’activer constamment des stratégies compensatoires, coûteuses en énergie. Lire la suite