Mon enfant souffre-t-il d’un trouble anxieux ?

pexels-photo-262103

par le Dr Anne Gramond

Extrait de l’ouvrage 100 idées pour aider un enfant qui ne va pas bien

L’anxiété est une réaction physiologique de l’organisme pour s’adapter à différentes situations rencontrées dans la vie. C’est une émotion normale, jouant un rôle adaptatif qui a permis la survie de notre espèce à travers les millénaires. En effet, face à des stimuli inhabituels ou menaçants de l’environnement, l’anxiété permet d’augmenter la fréquence cardiaque, l’irrigation vasculaire des muscles, afin de pouvoir mettre l’organisme en condition pour affronter la menace soit par le combat soit par la fuite. Lire la suite

La dyspraxie et les devoirs à la maison

pexels-photo-239548

Par Amanda Kirby et Lynne Peters

Extrait du livre 100 idées pour aider les élèves dyspraxiques

À la sortie de l’école, les enfants dyspraxiques sont plus fatigués que leurs camarades car, toute la journée, ils ont été obligés de produire un effort plus important pour accomplir le même volume de travail : ce qui est automatique pour les autres demande à l’enfant dyspraxique d’activer constamment des stratégies compensatoires, coûteuses en énergie. Lire la suite

Sophrologie pour les enfants : améliorer la gestion du stress et des émotions

pexels-photo-66357

Par Nicolas Chaze
Extrait du livre 100 idées pour proposer la sophrologie aux enfants dys

Le stress est le mal du siècle : il touche tout le monde, quels que soient l’âge, le niveau socioprofessionnel… et les enfants ne sont pas épargnés : soumis à des rythmes de plus en plus rapidement fluctuants, à des exigences de réussite scolaire et sociale, des emplois du temps surchargés, exposés à des sollicitations de plus en plus nombreuses (médias, écrans, tablettes…), ils ont bien du mal à se poser et à ne pas sombrer dans l’anxiété ou l’agitation… Lire la suite

Que font mes yeux pour lire ?

pexels-photo-261895

Par Corinne Gallet

Extrait du livre 100 idées pour que tous les enfants sachent lire

Il est facile pour un enfant jeune de faire des hypothèses sur ce que c’est qu’écrire, c’est d’ailleurs une des activités que les enfants imitent facilement : ils prennent un stylo et agitent leur main pour faire « comme si ». Ils savent qu’il ne faut pas dessiner, et donc gribouillent et disent fièrement : « Regarde j’ai écrit. ». À l’opposé, savoir ce que fait un lecteur est impossible à comprendre. La lecture est une activité passive. Le cerveau fonctionne mais cela ne se voit pas. Le lecteur reçoit un message. Lire la suite

Dyspraxie : la préparation au cours d’éducation physique

the-ball-stadion-football-the-pitch-39562Par Amanda Kirby et Lynne Peters

Extrait de l’ouvrage 100 idées pour aider les élèves dyspraxiques

Les cours d’éducation physique peuvent présenter un véritable défi pour un enfant dyspraxique ; en même temps, c’est une formidable opportunité qui lui est offerte pour améliorer sa motricité globale, son équilibre, sa coordination ainsi que sa motricité fine. L’enfant pourra gagner en assurance et en estime de soi, ce qui ne manquera pas de l’aider dans tous les autres domaines, scolaires ou non. Lire la suite

Pourquoi proposer la sophrologie aux enfants Dys ?

person-girl-cute-young

Par Alain Chaze

Extrait de 100 idées pour proposer la sophrologie aux enfants Dys

La sophrologie est une discipline récente : depuis deux décennies, elle connaît un essor tout particulier dans les domaines de la pédagogie et de l’enfance. Initialement utilisée par des médecins et des professionnels de santé, elle a vu au fil des ans s’étoffer et se diversifier ses domaines d’intervention et s’est ainsi rendue plus accessible, plus en lien avec les difficultés de la vie quotidienne. Lire la suite