L’enfant : miroir de l’être

Couv_Dieux-Olympe

Extrait de Dieux de l’Olympe et enfants d’aujourd’hui

Par Linda Gandolfi

La manière de considérer les enfants a beaucoup évolué au cours de l’histoire. L’enfance a longtemps été assimilée à une période obscure peu intéressante dans la vie du sujet et l’éducation a pu s’apparenter, même récemment encore, à un dressage. Le comportement des mères à l’égard de leur progéniture dans l’histoire, n’a pas toujours été cet élan d’amour que l’on imagine.Les nombreuses couches subies, la forte mortalité infantile, le placement en nourrice, notamment dans les familles aisées ou, à l’inverse, les difficultés dues à la pauvreté, n’ont pas facilité les relations parentales. Avec l’amélioration des conditions de vie, la relation parents/enfants a évolué vers une plus grande place accordée aux enfants et vers plus de proximité entre les parents et les enfants, ce qui ne simplifie pas forcément ces relations.

Par ailleurs, le questionnement philosophique de plus en plus resserré sur l’origine de l’homme et la place accordée à l’enfance par la psychanalyse ou les neurosciences ont apporté une vision différente de cette période. L’enfance est apparue progressivement comme un moment privilégié à protéger. Les sciences humaines ont notamment insisté sur le fait que l’enfance était un moment crucial de la vie de l’individu renfermant à la fois toute la potentialité de l’homme en devenir et aussi toutes ses difficultés.

Lire la suite

Conscience phonologique et orthographe

wood-cube-abc-cube-letters-48898

par Monique Touzin

Extrait du livre 100 idées pour venir en aide aux élèves « dysorthographiques »

Les capacités orthographiques précoces sont liées à la phonologie : il faut en effet savoir que les mots sont constitués de sons pour pouvoir les transcrire. On appelle conscience phonologique la capacité à percevoir, à découper et à manipuler les unités sonores du langage tels les phonèmes (les sons), les syllabes et les rimes. La prise de conscience des unités phonologiques comme les syllabes et les phonèmes, ainsi que leur traitement explicite et l’apprentissage des correspondances entre lettres et sons sont fondamentaux pour l’acquisition de la lecture et de l’écriture. Lire la suite

Rendre son enfant autonome au collège

pexels-photo-203237
Par Alain Corneloup.

Extrait du livre 100 idées pour réussir son entrée au collège

L’autonomie, c’est le fait de s’administrer seul. « Est-ce possible pour mon enfant ? » Bien sûr que non, bien que, tout au long de l’école élémentaire, vous n’avez pas cessé de lui demander de s’organiser tout seul. De plus, autonomiser son enfant, c’est un peu s’éloigner de lui. Lorsqu’il volera de ses propres ailes, prendra-t-il toujours la direction que vous auriez souhaitée ?

Lire la suite

Mon enfant souffre-t-il d’un trouble anxieux ?

pexels-photo-262103

par le Dr Anne Gramond

Extrait de l’ouvrage 100 idées pour aider un enfant qui ne va pas bien

L’anxiété est une réaction physiologique de l’organisme pour s’adapter à différentes situations rencontrées dans la vie. C’est une émotion normale, jouant un rôle adaptatif qui a permis la survie de notre espèce à travers les millénaires. En effet, face à des stimuli inhabituels ou menaçants de l’environnement, l’anxiété permet d’augmenter la fréquence cardiaque, l’irrigation vasculaire des muscles, afin de pouvoir mettre l’organisme en condition pour affronter la menace soit par le combat soit par la fuite. Lire la suite

La dyspraxie et les devoirs à la maison

pexels-photo-239548

Par Amanda Kirby et Lynne Peters

Extrait du livre 100 idées pour aider les élèves dyspraxiques

À la sortie de l’école, les enfants dyspraxiques sont plus fatigués que leurs camarades car, toute la journée, ils ont été obligés de produire un effort plus important pour accomplir le même volume de travail : ce qui est automatique pour les autres demande à l’enfant dyspraxique d’activer constamment des stratégies compensatoires, coûteuses en énergie. Lire la suite

Qu’est-ce qu’un adolescent « normal » ?

pexels-photo-87735

Par le Dr Anne Gramond et le Dr Géraldine Audemard

Extrait du livre 100 idées pour mieux gérer les problèmes avec les ados

L’adolescent change, se transforme, et il adopte des codes nouveaux que ses parents doivent comprendre et accepter sans se formaliser devant certains de leurs aspects. L’adolescent a tendance à prendre des décisions impulsives, il développe un attrait pour la nouveauté et montre une propension à prendre des risques, surtout lorsqu’il y est encouragé par son groupe de pairs. D’un autre côté, il n’a envie de rien, et ce qui lui faisait plaisir avant l’indiffère maintenant. Il devient également moins tolérant, ce qui peut s’exprimer par une augmentation de l’agressivité. Son estime de soi est fragilisée, et il a donc besoin d’encore plus de renforçateurs positifs. Lire la suite