La question de l’argent de poche chez les ados

29
Par Dr Anne Gramond et Dr Géraldine Audemard

Extrait du livre 100 idées pour mieux gérer les problèmes avec les ados

Certains parents sont pour, d’autres contre. Je pense pour ma part que donner de l’argent de poche à son adolescent permet de le responsabiliser, de l’initier à la gestion d’un budget et à la notion d’épargne. L’argent de poche peut aussi l’aider à acquérir une notion de la valeur des choses : quand on s’est acheté un t-shirt avec son argent, par exemple, on en prend souvent plus soin. Enfin, cela peut aussi favoriser la socialisation, car si l’adolescent peut offrir un verre à une amie, ou accompagner ses copains à une séance de cinéma, cela va renforcer ses liens sociaux.

« Mais à quel âge doit-on commencer à donner de l’argent de poche ? » Bien sûr, il n’y a pas de bonne réponse, mais il me semble que l’entrée au collège est assez symbolique et que c’est vraiment à partir de la Sixième que l’enfant devenant un jeune adolescent va progressivement gagner en autonomie.
Commencer alors à lui donner de l’argent de poche à la semaine ou au mois va, pour lui, marquer votre reconnaissance de son nouveau statut de collégien. Établissez d’emblée des règles claires, c’est-à-dire le montant donné, la fréquence et ce que cet argent de poche doit servir à payer. Précisez aussi ce pour quoi l’argent de poche est interdit : par exemple, l’achat d’alcool, de cigarettes et d’explosifs (pétards). Précisez que si les règles ne sont pas respectées, vous pouvez suspendre l’attribution de l’argent de poche. Par contre, ne pistez pas sans cesse l’adolescent pour savoir à l’achat de quelle babiole cet argent a servi : c’est son argent, il doit pouvoir faire des achats de plaisir. Mais vous pouvez échanger de temps en temps avec lui autour de la valeur des choses : maintenant qu’il doit gérer un petit budget, il est mieux à même de se rendre compte de ce que représente le prix des derniers baskets à la mode, etc.

« Combien doit-on donner d’argent de poche ? » Là non plus, il n’y a pas de règle : cela dépend de vos moyens financiers, de l’âge de l’adolescent, de ses capacités à gérer un budget, et de ce que cet argent doit servir à payer. S’il ne sert qu’à se faire plaisir et ne sert ni à payer la cantine ni la carte de transport ni à s’acheter des vêtements, vous pouvez commencer en Sixième par 10 à 20 euros par mois, puis augmenter chaque année de 5 à 10 euros. Vous verrez, si vous avez plusieurs enfants, comme les comportements de chacun sont différents : certains sont économes quand d’autres vous demandent toujours une avance et ont presque déjà dépensé l’argent du mois avant de l’avoir. N’hésitez pas à encourager ces derniers à faire une petite épargne pour pouvoir s’acheter quelque chose de plus grande valeur qui leur fasse plaisir. C’est cela qui peut être le côté éducatif de l’argent de poche. Vous pouvez aussi encourager votre adolescent à remplir pour vous de petites corvées que vous rémunérerez (laver la voiture, tondre la pelouse, nettoyer les vitres…). Mais veillez à ce qu’il continue par ailleurs à effectuer gracieusement certaines besognes, car l’entraide est une valeur où l’argent n’a pas sa place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>